La Réforme résumée en 5 points !

Ce mois-ci, nous célébrons le 500ème anniversaire de la Réforme protestante. Le 31 octobre 1517, Martin Luther a affiché ses 95 thèses pour protester contre la vente des indulgences. C’est le début du mouvement de la Réforme qui va embraser l’Europe et changer le monde …

Mais quels sont les grands enseignements de la Réforme ? On peut résumer les grands principes de la Réforme en cinq propositions connues sous le nom de Solas. Ce sont une redécouverte de vérités bibliques essentielles qui forment le cœur de la foi protestante.

1. Sola Scriptura (L’Ecriture seule)

La Bible seule est la Parole de Dieu qui fait autorité dans l’Eglise. La Parole de Dieu est claire et contient tout ce qui est nécessaire au salut et à la marche chrétienne. Ainsi, toute tradition ou dogme qui s’oppose à la Bible doit être rejeté.

« Tous les articles de foi sont suffisamment établis dans la Sainte Écriture afin qu’on n’en établisse aucun de plus » Martin Luther

2. Sola fide (La foi seule)

La foi en Christ est le seul moyen par lequel l’être humain peut être justifié devant Dieu. Les efforts humains ne peuvent justifier quiconque devant Dieu. Les bonnes œuvres du croyant découlent de sa foi en Christ.

« Il n’existe qu’une seule possibilité de salut pour les êtres humains : le salut est par la foi, puisque par la Loi tous sont condamnés » Jean Calvin

3. Sola gratia (la grâce seule)

Seule la grâce de Dieu peut sauver l’homme. Le salut est un don gratuit et immérité. De plus, ce n’est pas l’homme mais Dieu qui prend l’initiative.

« C’est par la seule grâce de Dieu que les hommes sont affranchis de la servitude de péché » Jean Calvin

4. Solus Christus (Christ seul)

Jésus-Christ est l’unique médiateur entre Dieu et les hommes. Le Fils de Dieu est le seul sauveur qui a tout accompli pour le salut de l’homme.

« Christ est le seul chemin de salut pour ceux qui étaient, qui sont et qui seront » Ulrich Zwingli

5. Soli Deo Gloria (A Dieu seul la gloire)

Dieu seul doit recevoir la gloire pour le salut puisqu’il en est le seul auteur. Aucune créature ne doit voler sa gloire au Créateur. Le but de la vie de l’homme est de glorifier Dieu.

« Voici en quoi consiste la vie chrétienne : vouloir en toutes choses ce que Dieu veut, vouloir sa gloire, et ne rien désirer pour soi-même, ni ici-bas, ni dans l’au-delà ». Martin Luther

Pourquoi étudier les 5 Solas en 2017 ? Parce qu’ils sont toujours d’actualité. Selon le principe popularisé par Karl Barth qu’il avait emprunté à St Augustin : Ecclesia semper reformanda est (L’Eglise doit toujours se réformer). Nous devons nous réformer en nous conformant toujours plus à la Parole de Dieu. Ainsi, il nous appartient de cultiver l’Esprit de la Réforme aujourd’hui comme demain.

Pour conclure, je vous laisse méditer les mots des théologiens anglais Tim Chester et Michael Reeves ; « Nous sommes de l’avis qu’après 500 ans les Eglises évangéliques feraient bien de redécouvrir la théologie de la Réforme. La pensée des Réformateurs ne remet pas seulement en cause des pratiques catholiques ; elle remet en cause de nombreux aspects des pratiques évangéliques. Les Réformateurs ne sont pas d’encombrants grands parents ; ce sont des interlocuteurs essentiels qui ont le potentiel de renouveler et revigorer nos Eglises ».

Soli Deo Gloria,

Matt Moury