Lu pour vous : Ensemble contre les violences conjugales

Ensemble contre les violences conjugales

Les identifier pour mieux agir dans les Églises.

De Cosette FÉBRIZY, psychologue clinicienne, Jacques Poujol, pasteur, groupe de travail présidé par Thierry Auguste et Valérie Duval-Poujol

Editeur : Empreinte éditions Temps présent, 2019

Prix : 10 €

 

En France, 1 femme meurt tous les 3 jours sous les coups de son conjoint. 1 femme sur 10 est victime de violences verbales, physiques, psychologiques, sexuelles, économiques ou même spirituelles (souvent excusées par la lecture erronée de textes bibliques).

Cette brochure, la seule à ma connaissance éditée par une Église, a été rédigée par une psychologue, un pasteur et tout un groupe de travail de la Fédération baptiste. Elle explique comment les hommes violents installent un climat de tension au quotidien et transfèrent sur leur victime la responsabilité de cette violence. Une femme opère en moyenne 16 fuites-retours (plus encore dans les Églises où le divorce est stigmatisé) avant de réellement pouvoir se séparer de son conjoint. S’il n’est pas trop tard… Il n’existe pas de profil type de victime et les bourreaux sont souvent des messieurs tout-le-monde. Les enfants de ces couples sont des victimes collatérales avec des conséquences à long terme sur leur développement et leurs relations à l’autre.

Cette brochure donne des conseils précieux aux femmes victimes de violences conjugales ainsi qu’aux personnes témoins de cette violence, ou qui ont pu recueillir la parole d’une victime. Elle explique que la violence conjugale existe aussi dans les Églises et qu’elle est inconciliable avec la foi chrétienne.

« Ce qui m’effraie, ce n’est pas l’oppression des méchants, c’est l’indifférence des bons », disait Martin Luther King. Cette brochure nous engage à réagir en tant qu’Église et à dire STOP à la violence conjugale.