Lu pour vous : Petits groupes motivés par l’essentiel

Petits groupes motivés par l’essentiel

La rentrée scolaire signe la reprise progressive de nos activités d’Église, incluant les petits groupes. Les petits groupes sont des piliers essentiels de la vie de l’Église, au même titre que nos cultes. Ces lieux d’échanges, de communion et de prières accompagnent notre vie spirituelle et permettent son développement individuel et communautaire.

C’est avec le souci de poser les essentiels d’un petit groupe que Steve Gladen, pasteur de la communauté des petits groupes de l’Eglise de Saddleback aux États-Unis, a écrit son livre. Il en supervise actuellement près de 4 000 (!).

Dans un style franc et humble, il nous invite à méditer les fondamentaux sur lesquels devraient reposer tout petit groupe et n’élude pas les problèmes pratiques qui peuvent s’y raccrocher tels que la taille du groupe, la gestion des enfants et du temps. Il fournit des exemples et des pistes de réflexion tirés de son expérience pastorale mais aussi de son expérience en tant que « simple » membre d’un petit groupe.

Partant du constat que ces rencontres sont des temps privilégiés de communion fraternelle, il présente plusieurs outils afin de nous permettre de définir « un plan de santé du groupe », plan que chaque membre du groupe sera amené à établir pour lui-même. Cinq éléments posent les axes de développements possibles : la communion fraternelle bien entendue mais également l’adoration, la maturité, l’évangélisation et le ministère.

C’est au travers de ces cinq aspects que s’articule la vie de chaque petit groupe de son Église, qu’il soit groupe de maisons ou groupe d’adultes plus « spécialisés » (groupes d’hommes, de femmes, de parents, etc.) :

*L’adoration représente la louange que nous devons à notre Dieu, par le biais de la musique et de la prière exercées dans le groupe.

*La maturité concerne la connaissance de la Parole de Dieu et sa mise en pratique. Elle résume la qualité de la relation avec notre Seigneur dans le groupe.

*Le ministère se focalise sur la reconnaissance et l’exercice des dons de chacun dans le groupe.

*L’évangélisation pose la question de l’intégration de nouvelles personnes et de leur suivi dans la découverte de la foi.

*La communion fraternelle lie l’ensemble des points précédents et aborde les questions de la confidentialité et de la redevabilité que nous nous devons les uns les autres.

Avant tout destiné aux responsables de petits groupes, l’ouvrage de Steve Gladen peut être néanmoins mis entre toutes les mains. Sa réflexion stimulante et encourageante ne peut que nous convaincre que notre Eglise est dans la bonne dynamique et que le développement de nos petits groupes est une saine perspective pour voir notre communauté s’épanouir et grandir dans la foi.