Méditation – Le 7ème commandement

Méditation 45 du lundi 11 mai 2020
Le 7ème commandement
Tu ne commettras pas d’adultère. Exode 20.14
Dans le livre de la Genèse, juste après ce que l’on peut appeler « l’alliance d’Eden », au début de Genèse 2, le mariage est institué : « C’est pourquoi un homme se séparera de son père et de sa mère et s’attachera à sa femme, et les deux ne feront plus qu’un » (Genèse 2.24).
On pourrait dire, sans trop s’avancer, que cette alliance, entre un homme et une femme, se calque en partie sur les alliances entre Dieu et les hommes. L’exclusivité de la relation est signifiée et engage une fidélité qui ne supporte pas le moindre écart. Les premiers commandements sont des indices fiables de cette similitude entre ces alliances : Dieu est un Dieu jaloux et qui n’accepte pas d’être « trompé » avec des idoles. Les prophètes useront régulièrement de cette image de l’adultère pour définir le poids du péché d’Israël et son inconsistance dans sa relation avec son Seigneur.
L’adultère est considéré comme un acte grave, altérant de manière profonde la relation entre l’époux et l’épouse et pouvant être un motif légitime de divorce. Il était à l’époque puni de mort pour celui ou celle qui l’avait pratiqué. Il engendre parfois la folie et une véritable descente aux enfers, oserais-je dire, comme l’exemple de David nous le démontre. Nous voyons aussi dans cet exemple de David la possibilité du pardon (voir le Psaume 51).
Jésus reprend ce commandement et nous convie à réfléchir à tout le processus engagé dans l’adultère : « Vous avez appris qu’il a été dit : « tu ne commettras pas d’adultère ». Eh bien, je vous dis : si quelqu’un jette sur une femme un regard chargé de désir, il a déjà commis un adultère dans son cœur ». (Matthieu 5.27-28). Cette parole est dure mais pointe le véritable problème, la convoitise. Elle exprime également le besoin vital de laisser la Parole de Dieu habiter dans nos cœurs : c’est dans une saine relation à Dieu que nous pourrons vivre une saine relation à l’autre !

Kévin LE LEVIER

Pour approfondir, lire Matthieu 5.27-30 et Proverbes 5.15-23.