Mot du pasteur – septembre

Jésus prit la parole et lui dit :  « Que veux-tu que je fasse pour toi ? »  (Marc 10.51)

J’aime cette histoire de Bartimée dans l’Évangile. Cet aveugle mendiant sur le bord du chemin, déterminé à voir Jésus sur son passage. En dépit de la foule qui lui intime de se taire, il va crier plus fort, plus fort que la foule. Cette foule versatile qui, à partir du moment où Jésus va s’intéresser à Bartimée, change étrangement d’attitude à son égard. Elle qui le rabrouait l’invite maintenant, pressante, à prendre courage pour se lever et aller vers le Christ.

À l’invitation de Jésus, le mendiant ne se fait pas prier. Il se lève d’un bond nous dit le texte. Jetant son manteau, il se précipite vers Jésus qui lui adresse alors cette question, si belle : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? ». Bartimée lui demande alors la guérison. Jésus, honorant la foi de cet homme nous dit le texte, lui accorde de retrouver la vue.
Celui-ci le suit alors sur le chemin.

En cette rentrée, de nouveaux chemins et de nouveaux défis s’ouvrent devant nous. Jésus passe et nous adresse cette question : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? ». Au-delà des intimidations, des injonctions ou des pressions de la foule, quels sont tes désirs, tes soifs profondes pour cette année ? Quels domaines de ta vie voudrais-tu que Jésus éclaire et vers quels chemins voudrais-tu qu’il te conduise ? Jésus passe et je veux le rencontrer, et marcher dans ses pas en cette nouvelle année.

Pastoralement.

Pasteur Erwan Cloarec